Articles publiés par Jool

L'agriculture numérique à l'ère du digital
08/03/2022
0
354
L’agriculture à l’ère du digital
Le terme « digital » c’est imposé à nous. Il est souvent associé au mot « transformation », tant il bouleverse notre quotidien et touche à la fois notre vie personnelle et professionnelle. On parle même de nouveau paradigme et de nouvelles manières de travailler. Cependant, c’est un terme qui demeure flou et pour lequel chacun y va de sa compréhension personnelle, déclinée en actions et en solutions. L’agriculture à l’ère du digital réinvente réellement le quotidien des agriculteurs, des agronomes et leur environnement.
Avec une population grandissante et une planète qui souffre du manque d’espace et du changement climatique, le progrès et l’innovation dans l’agriculture sont des enjeux majeurs pour notre avenir commun.
 

Plan

  1. L’Agriculture en Afrique
  2. Les avantages du digital pour les agriculteurs
  3. Les agronomes et le digital
  4. Un nouvel écosystème
 

1) L’Agriculture en Afrique

 
Il y a une révolution que l’Afrique a raté, celle de la mécanisation. Moins de 5% de l’agriculture est mécanisée. L’Afrique ne peut pas se permettre de rater la révolution suivante : celle du digital.
 
Capteurs, drones, robots, applications mobiles… toutes des solutions plus intéressantes les unes que les autres. Mais il faut garder une chose importante en tête, les africains n’ont pas besoin de technologies de pointe, mais plutôt de ce que ces technologies peuvent apporter aux populations.
La question ici est comment le digital peut venir aider l’Afrique. Plus précisément les agriculteurs, qui ne sont pas toujours lettrés, très souvent dans des zones blanches (sans couverture internet) dans leur quotidien. Comment ces technologies peuvent aider l’Afrique à faire ce fameux « leapfrog » ?
 
 

2)Les avantages du digital dans l’agriculture

 
Ils sont le pilier de l’économie africaine. Ils représentent près de 30% du PIB de la Côte d’Ivoire et pratiquement 70% des emplois créés sur le continent.
 
De nos jours, l’agriculture se réinvente à travers le digital. En effet, celle-ci est constamment à la recherche de produits issus d’une production responsable, durable, respectueuse de l’environnement tout en proposant des prix équitables pour les agriculteurs.
 
Les AgriTechs viennent innover et bouleverser de manière positive des habitudes établies depuis des années. Elles permettent aux consommateurs de trouver des produits respectant leurs valeurs et aux producteurs de produire plus efficacement, en respectant leur passion et leurs principes.
En se servant de ces nouveaux outils, les agriculteurs voient leur travail évoluer pour répondre à de nouvelles exigences de rendement, d’écologie et de qualité de travail, dans un contexte social qui le réclame et même qui l’impose.
 
Les nouvelles technologies réduisent le travail physique de l’agriculteur de moitié. En effet, elles permettent de produire mieux, d’intensifier les cultures, d’améliorer le rendement de la plantation, d’optimiser le temps de travail, les dépenses énergétiques de l’exploitation. Elles permettent également de réduire considérablement l’empreinte carbone sur l’exploitation agricole, une notion pas très connue en Afrique.
 
Enfin et surtout, l’agriculture associée au numérique, est une solution permettant d’aider à la prise de décision pour le planteur et pour tout l’écosystème autour de lui.
 

3)Les agronomes et le digital

 
Les agronomes ont souvent des appréhensions par rapport au digital. Ils ont tendance à penser que toutes ces technologies viennent prendre la place de leur travail. Au contraire, ces nouvelles technologies peuvent complètement réinventer leur travail en optimisant, et en améliorant leur quotidien.
 
 

4) le digital: un nouvel écosystème

 
L’Afrique prend du retard à cause de la non collecte et de la non utilisation optimale de la donnée. Celle-ci est cruciale de nos jours car elle permet de comprendre, d’anticiper et de planifier toutes actions, et ainsi prendre des décisions et d’agir de manière optimale. L’écosystème agricole est fortement impacté par ce manque d’accès à une information fiable. Et ça, la startup JooL International l’a bien compris.
Sans informations, il est presque impossible de connaître les difficultés du planteur afin de l’aider. De nombreuses questions se posent: Comment optimiser l’approvisionnement d’une usine ? Comment offrir au consommateur final de la visibilité sur la provenance du produit ? Comment optimiser le transport et le stockage ? Comment anticiper les maladies et les périodes de sécheresse ? Comment la jeunesse se lance sans savoir ou mettre les pieds ? … Des problèmes que le digital pourrait résoudre sans difficultés.
L’information est capitale pour l’écosystème.
 
Près de 80% des jeunes africains ont moins de 35 ans. Ces jeunes africains marchent sur la terre la plus fertile du monde, sur des ressources incroyables, sur des réservoirs d’eau illimités …. Mais tendent encore la main, pour de la nourriture, pour de l’eau. Ça doit changer.
 

Conclusion

Notre objectif est de créer une véritable révolution dans le secteur agricole africain. Pour l’aider à passer de « potentiel », à « réalité ». Nous nous sommes donnés un challenge ambitieux, celui d’utiliser la technologie non pas comme une fin, mais comme un moyen de changement.
 
Il est dit en Côte d’Ivoire qu’«Un sac vide ne tient pas debout ». L’Afrique a besoin de manger à sa faim pour pouvoir se concentrer sur son développement, pour pouvoir réfléchir aux prochaines étapes. C’est la raison principale pour laquelle de nombreuses startups proposent des solutions qui allient l’agriculture au monde du digital. De ce fait, JooL International a développé JOOL ID, une application experte d’identification, de collecte et de traitement de données de planteurs.
 
Démo de JOOL ID

 

Tous droits réservés © Jool International

FR